Nos objectifs

Une rémunération équitable

La CoBT a été constituée avec un seul et unique objectif : proposer aux agriculteurs un modèle d’entreprise qui permet de les rémunérer équitablement pour leur culture de betteraves. Pour ce faire, elle propose à ses futurs coopérateurs de construire et exploiter une sucrerie moderne à Seneffe. L’essentiel de la marge de transformation de la betterave en sucre par la CoBT sera transférée dans le prix d’achat de la betterave.

Une usine très performante

Le design de la future usine, qui travaillera 14 000 t de betteraves par jour, est en cours de finalisation. La demande de permis unique a été introduite au mois de juillet et devrait être validée en début d’année 2019. La construction de l’usine durera deux ans, entre 2019 et 2021. Le constructeur, la société De Smet Engineers & Contractors, garantit dans son contrat le respect du budget, du délai de construction ainsi que la performance de l’usine.

Un sucre valorisé localement

Le marché européen du sucre est actuellement excédentaire, suite à l’augmentation massive de la production des industriels existants depuis l’abolition des quotas en 2017. De l’avis général des analystes du secteur, ce marché devrait retrouver un nouvel équilibre d’ici 2021, au moment où la CoBT effectuera sa première campagne. La CoBT mettra la priorité sur le marché du sucre local, mais disposera également d’une ligne d’ensachage pour pouvoir également profiter des opportunités d’exportation.

Une production de sucre de betterave bio

La CoBT envisage de produire du sucre bio et a donc chargé le bureau d’ingénieurs DSEC de prévoir la possibilité d’arrêter l’usine et de la nettoyer rapidement en cours de campagne pour transformer les betteraves bio au moment idéal en terme de rendement (début octobre). Il est d’ailleurs prévu que l’usine accueille un silo de stockage de sucre bio.

Pour plus d'informations concernant les objectifs de la coopérative, cliquez sur les icônes.