NEWSLETTERS 2018 & 2019

SUCRERIE DE SENEFFE – 29 mai 2019

LE PERMIS UNIQUE EST DEFINITIVEMENT ACQUIS
Le 22 mai 2019, la Région wallonne a officiellement averti la CoBT que le permis unique qui lui a été octroyé le 18 janvier 2019 peut être exécuté.
En effet, les auteurs des trois recours introduits à l’encontre du permis se sont désistés dans le cadre d’un accord intervenu entre eux et la CoBT.
LA GOUVERNANCE DE LA COBT EST ORGANISEE
Du 20 au 23 mai, la CoBT a mis en place ses sept Cercles de membres (sections locales de l’Assemblée générale).
Réunis tour à tour, les coopérateurs ont élu parmi une centaine de candidats motivés (merci !) leurs 48 délégués à l’Assemblée générale et trois nouveaux candidats administrateurs, qui seront nommés lors de la prochaine réunion de l’Assemblée générale (fin juin). Le Conseil d’administration comportera alors sept membres, soit un administrateur par cercle de membres.
LA COBT VA AUGMENTER SON CAPITAL ET SES CONTRATS D’APPROVISIONNEMENT
Les 1390 coopérateurs de la CoBT ont déjà souscrit au capital de la coopérative pour un montant de 46 051 0000 € et se sont engagés à livrer annuellement 1 236 300 t de betteraves en contrat. Cela permettrait de faire travailler la sucrerie de Seneffe 88 jours/an.
Afin de payer un meilleur prix de la betterave, l’objectif du plan financier reste fixé à 115 jours de campagne/an, soit 1 610 000 t de betteraves.
La CoBT prépare actuellement une nouvelle phase d’augmentation des contrats de fourniture de betteraves et du capital apporté par ses coopérateurs betteraviers et sympathisants.
Partant de l’hypothèse que les coopérateurs actuels auraient la capacité d’engager environ 200 000 t de betteraves supplémentaires dans le projet, la CoBT va également travailler à l’accueil de nouveaux coopérateurs pour atteindre son objectif.

SUCRERIE DE SENEFFE – 16 mai 2019

CONVOCATION DES COOPERATEURS DE LA CoBT

La CoBT vous invite à participer à la première réunion de votre cercle de membres.
Ces cercles fonctionnent comme des sections locales de l’Assemblée générale de la CoBT.
Un courrier d’invitation personnalisé vous a été adressé au début de cette semaine à cet effet.

POURQUOI ?

Ces réunions ont pour objectif :
  • D’élire vos délégués à l’Assemblée générale et des administrateurs,
  • De faire le point sur le projet de la sucrerie de Seneffe.

Comme coopérateur, votre participation à ces réunions est donc essentielle pour la suite du projet !

COMMENT ?
Les coopérateurs sont organisés en 7 cercles distincts :

*Les coopérateurs betteraviers (AB) qui détiennent également des parts sympathisants (S) sont convoqués et exercent leur droit de vote dans leur cercle betteravier (AB).

QUI ?
Les réunions de cercles de membres sont réservées aux coopérateurs de la CoBT.
Chaque coopérateur :

Les coopérateurs élisent un délégué à l’Assemblée générale par tranche de 30 membres.
Le rôle du délégué est de représenter activement les intérêts et les votes de son cercle de membres à l’Assemblée générale de la CoBT.

OU & QUAND ?
Du 20 au 23 mai 2019,  à la réunion dont le lieu est précisé dans votre courrier d’invitation personnalisé :

CERCLES DE MEMBRES AB
Date 14h 19h30
20 mai / Hainaut Occidental
La Maison d’Anvaing
Drève du Château
7910 Anvaing
21 mai Botte du Hainaut
La Salle du Patro

Rue de la Cour 19
6536 Thuillies
Hesbaye
La Goutte

Chaussée de Tirlemont 16
4261 Latinne
22 mai / Namur – Condroz
Châtau La Ferme d’Arche

Arche 63
5330 Assesse
23 mai Brabant Centre
La Ferme Hagoulle

Rue de Rèves 38
1346 Houtain le Val
Centre
Hôtel Vandervalk 

Avenue Mélina Mercouri 7
7000 Mons
CERCLE DE MEMBRE S
Date 14h 19h30
22 mai Mazy Culture
Rue de l’Usine 9a
5032 Mazy
/
L’équipe CoBT

SUCRERIE DE SENEFFE – 19 avril 2019

OFFRE PUBLIQUE EN PARTS SOCIALES A, B ET S DE LA COBT
ANNONCE DES RÉSULTATS DEFINITIFS DE LA SOUSCRIPTION ET DES PROCHAINES ETAPES 

Le monde agricole investit 46 millions d’euros dans le capital de la sucrerie coopérative de Seneffe

Résultats définitifs de l’offre :

Durant la seconde période de souscription en parts sociales A, B et S du 11 au 29 mars 2019, la Coopérative des Betteraviers Transformateurs SCRL (CoBT) a levé 6 927 000 € de capital supplémentaire auprès de 396 agriculteurs betteraviers et sympathisants.

Tableau 1 : Parts sociales A, B et S souscrites à la CoBT SCRL du 11 au 29 mars 2019.

Type de parts Valeur nominale (€) Parts souscrites (nb) Montant (en €)
Parts A 2 000 96 192 000
Parts B 3 000 1 840 5 520 000
Parts S 3 000 405 1 215 000
Total 2 341 6 927 000

Le montant total souscrit en parts sociales A, B et S dans le cadre de l’offre publique ouverte depuis le 10 décembre 2018 s’élève à 46 051 000 €, ce qui représente 80 % de l’objectif en capital visé par le plan financier de la CoBT pour ces parts.

Parmi les 1 390 souscripteurs :

  • 1 253 betteraviers ont souscrit à des parts sociales de catégories A et B et signé un contrat de fourniture de betteraves avec la future sucrerie de Seneffe, pour un approvisionnement annuel de 1 236 300 t, ce qui représente 88 % du seuil d’attractivité fixé par la CoBT (soit 1 400 000 t de betteraves permettant une campagne de travail annuelle de 100 jours) et 77 % de l’objectif du plan financier de la CoBT (soit 1 610 000 t de betteraves permettant une campagne travail annuelle de 115 jours).
  • 231 participants ont souscrit à des parts sociales de catégorie S, permettant d’atteindre 115 % de l’objectif fixé dans le plan financier pour ces parts S. 94 de ces souscripteurs en parts S sont des betteraviers investisseurs en parts B qui souhaitaient investir plus dans la coopérative.

Tableau 2 : Total des parts sociales A, B et S souscrites à la CoBT SCRL au 29 mars 2019.

Type de parts Valeur nominale (€) Parts souscrites (nb) Montant (en €)
Parts A 2 000 1 253 2 506 000
Parts B 3 000 12 363 37 056 000
Parts S 3 000 2 152 6 456 000
Total 15 768 46 051 000

Ces chiffres restent soumis à la confirmation de la libération minimale de certaines parts sociales (représentant 5% du montant minimal à libérer).

Prochaines étapes :

Le 15 mai 2019 au plus tard, la CoBT constituera les cercles d’associés A, B et S qui composeront son Assemblée générale qui nommera un nouveau Conseil d’administration. En juin 2019, il appartiendra à cette nouvelle Assemblée générale, sur base de propositions faites par le Conseil d’administration qu’elle aura nommé, de prendre la décision de construction de la sucrerie de Seneffe.

D’ici-là, la CoBT va analyser toutes les pistes disponibles en vue de compléter son financement et son approvisionnement en betteraves afin de proposer à ses coopérateurs le meilleur scénario permettant d’atteindre son objectif principal : mieux rémunérer la betterave.

Infos et Contact : www.cobt.be

Cette offre fait l’objet d’un Prospectus qui a été approuvé par la FSMA (Autorité des Services et Marchés Financiers) le 7 décembre 2018 et complété par un Supplément n°1 approuvé par la FSMA le 6 mars 2019. Le Prospectus et le Supplément n°1, qui reprennent les informations sur l’offre, sont disponibles gratuitement sur le site web de la CoBT (www.cobt.be) et peuvent être demandés par email à l’adresse info@cobt.be.

L’équipe CoBT

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 14 avril 2019

OFFRE PUBLIQUE EN PARTS SOCIALES A, B ET S DE LA COBT
ANNONCE DES RÉSULTATS PROVISOIRES DE LA SECONDE PERIODE DE SOUSCRIPTION ET DES PROCHAINES ETAPES 

Le monde agricole investit 46 millions d’euros dans le capital de la sucrerie coopérative de Seneffe

Résultats de l’offre :

Durant la seconde période de souscription en parts sociales A, B et S du 11 au 29 mars 2019, la Coopérative des Betteraviers Transformateurs SCRL (CoBT) a levé 6 912 000 € de capital supplémentaire auprès de 389 agriculteurs betteraviers et sympathisants.

Tableau 1 : Parts sociales A, B et S souscrites à la CoBT SCRL du 11 au 29 mars 2019.

Type de parts Valeur nominale (€) Parts souscrites (nb) Montant (en €)
Parts A 2 000 96 192 000
Parts B 3 000 1 829 5 487 000
Parts S 3 000 411 1 233 000
Total 2 336 6 912 000

 

Le montant total souscrit en parts sociales A, B et S dans le cadre de l’offre publique ouverte depuis le 10 décembre 2018 s’élève à 46 036 000 €, ce qui représente 80 % de l’objectif en capital visé par le plan financier de la CoBT pour ces parts.

Parmi les 1 389 souscripteurs :

  • 1 253 betteraviers ont souscrit à des parts sociales de catégories A et B et signé un contrat de fourniture de betteraves avec la future sucrerie de Seneffe, pour un approvisionnement annuel de 1 235 200 t, ce qui représente 88 % du seuil d’attractivité fixé par la CoBT (soit 1 400 000 t de betteraves permettant une campagne de travail annuelle de 100 jours) et 77 % de l’objectif du plan financier de la CoBT (soit 1 610 000 t de betteraves permettant une campagne travail annuelle de 115 jours).
  • 230 participants ont souscrit à des parts sociales de catégorie S, permettant d’atteindre 115 % de l’objectif fixé dans le plan financier pour ces parts S. 94 de ces souscripteurs en parts S sont des betteraviers investisseurs en parts B qui souhaitaient investir plus dans la coopérative.

Tableau 2 : Total des parts sociales A, B et S souscrites à la CoBT SCRL au 29 mars 2019.

Type de parts Valeur nominale (€) Parts souscrites (nb) Montant (en €)
Parts A 2 000 1 253 2 506 000
Parts B 3 000 12 352 37 056 000
Parts S 3 000 2 158 6 474 000
Total 15 763 46 036 000

Ces chiffres restent soumis à la confirmation de la libération minimale des parts sociales.

Agrément des coopérateurs :

Le Conseil d’administration de la CoBT a prononcé l’agrément de ses 1389 nouveaux coopérateurs le 4 avril 2019. Cet agrément devient définitif dès la libération de 100% pour les parts A et de 25 % pour les parts B et S.

Prochaines étapes :

Le 15 mai 2019 au plus tard, la CoBT constituera les cercles d’associés A, B et S qui composeront son Assemblée générale qui nommera un nouveau Conseil d’administration. En juin 2019, il appartiendra à cette nouvelle Assemblée générale, sur base de propositions faites par le Conseil d’administration qu’elle aura nommé, de prendre la décision de construction de la sucrerie de Seneffe.

D’ici-là, la CoBT va analyser toutes les pistes disponibles en vue de compléter son financement et son approvisionnement en betteraves afin de proposer à ses coopérateurs le meilleur scénario permettant d’atteindre son objectif principal : mieux rémunérer la betterave.

Infos et Contact : www.cobt.be

Cette offre fait l’objet d’un Prospectus qui a été approuvé par la FSMA (Autorité des Services et Marchés Financiers) le 7 décembre 2018 et complété par un Supplément n°1 approuvé par la FSMA le 6 mars 2019. Le Prospectus et le Supplément n°1, qui reprennent les informations sur l’offre, sont disponibles gratuitement sur le site web de la CoBT (www.cobt.be) et peuvent être demandés par email à l’adresse info@cobt.be.

L’équipe CoBT

SUCRERIE DE SENEFFE – 08 mars 2019

Cher betteravier, cher sympathisant,

MERCI ! 
Vous êtes 1 293 à avoir récemment souscrit à l’offre publique en parts sociales A, B & S de la CoBT, concrétisant de cette manière votre volonté de construire la sucrerie coopérative de Seneffe. Cet élan, inédit dans le monde betteravier belge, a permis à la CoBT de rassembler 39 399 000 € (soit 68,6 % de son objectif en capital) et 1 060 000 t de betteraves en contrat (chiffres provisoires sujet au droit de retrait).

Cet engagement est important mais encore insuffisant pour pouvoir poursuivre le projet de développement de la sucrerie. Du fait de ces 1293 souscriptions/engagements, la CoBT a décidé d’ouvrir une nouvelle période de souscription du 11 au 29 mars 2019 afin de tendre vers l’objectif visé (57 400 000 € en parts A, B & S et 1 610 000 t de betteraves). Cette réouverture vous permet, en tant que souscripteur de la première heure, d’augmenter votre participation en parts B et/ou S pour soutenir le projet de la CoBT. Elle s’adresse aussi à de nouveaux souscripteurs désireux de prendre part au et/ou soutenir le projet de la CoBT. La construction de la sucrerie de Seneffe dépend en effet du succès de la souscription de parts A, B et/ou S.

Afin de réaliser cette opération et pour les motifs repris dans le supplément n°1 du Prospectus, la CoBT doit postposer la date de décision de construire la sucrerie du 31 mars au 30 juin 2019, afin d’y impliquer tous les souscripteurs. Cela a notamment pour conséquence que la sucrerie démarrera sa première campagne en septembre 2022 et pas en septembre 2021.

De ce fait, le paiement du solde de vos parts B et S déjà souscrites ne sera pas sollicité en avril 2019 comme initialement prévu, mais à une date ultérieure à la décision de construire l’usine et avant le démarrage de la construction, probablement en mars 2020.

Étant donné que de nouvelles évolutions du projet sont annoncées, la loi prévoit que chaque souscripteur ayant souscrit des parts A, B et/ou S puisse, s’il le souhaite, exercer son droit de révocation du 6 mars au 13 mars inclus (= décider d’annuler sa souscription). L’exercice de ce droit doit se faire au moyen d’un courrier signé par l’investisseur transmis à la CoBT par courrier recommandé ou par email (info@cobt.be), qui peut pour se faire utiliser le modèle repris en annexe du Supplément n°1. Le résultat du droit de retrait sera communiqué le 14 mars 2019 afin de permettre aux investisseurs de pouvoir prendre la décision en connaissance de cause.

À l’issue de cette seconde période de souscription, la nouvelle assemblée générale de tous les coopérateurs de la CoBT, sur base de propositions faites par son nouveau conseil d’administration, décidera collégialement de l’opportunité de construire de l’usine. Si le projet devait ne pas aboutir, la CoBT a l’intention de rembourser à ses investisseurs l’intégralité de leur investissement en parts B et S (selon un mécanisme juridique de remboursement à confirmer).

Le projet et le plan financier de la CoBT ont fait l’objet d’adaptations importantes qui sont précisées dans le supplément n°1 du prospectus du 6 mars 2019 disponible sur www.cobt.be. Ce Supplément n°1 traite notamment de (i) la réouverture de la période de souscription, (ii) le report de la date de prise de décision de construire l’usine à juin 2019 (suite notamment à des recours contre le permis) et par conséquent, en cas de décision positive, le report de la mise en exploitation à septembre 2022 et les conséquences que ce changement entraine sur les informations reprises dans le Prospectus et (iii) d’autres changements relatifs au projet de la CoBT, notamment le fait que le montant de parts F serait augmenté de 14 M€ et le montant emprunté aux banques diminué du même montant, ce qui renforce la capacité à obtenir les crédits d’investissement mais entraine un surcoût pour la CoBT. L’impact global de ces évolutions sur le prix de la betterave (par rapport au plan présenté dans le Prospectus) sera faible sur les 15 premières années d’exploitation. Au terme de ces 15 premières années, le besoin de refinancement plus important devrait impacter à la baisse le prix de la betterave et donc réduire l’effet positif lié à la fin du remboursement du crédit d’investissement.

La CoBT organise 8 réunions d’information proches de chez vous du 11 au 18 mars 2019. Ces réunions ont pour but de faire le point sur le développement de la coopérative, mais aussi et surtout de vous expliquer en détail (i) quand, comment et pourquoi investir plus et fournir plus des betteraves à la CoBT, ainsi que d’exposer (ii) les risques liés à cet investissement.

Un courrier reprenant des informations sur l’offre et des exemplaires du bordereau de souscription et du contrat de fourniture de betteraves vous parviendra par courrier dans les prochains jours.
Au plaisir de vous rencontrer très nombreux durant les réunions d’information !

Pour la CoBT SCRL,

J.-J. RIGO         D. JONCKHEERE       M. PECQUEREAU         J. de MONTPELLIER
Président           Administrateur             Administrateur                 Administrateur

OCTROI DU PERMIS UNIQUE À LA COBT

En date du 18 janvier 2019, le permis unique relatif à l’implantation et l’exploitation de la sucrerie de Seneffe (et de ses équipements annexes) a été octroyé à la CoBT par les fonctionnaires technique et délégué de la Région Wallonne (comme il était prévu au point 7.3.3 du Prospectus). Cet octroi a été notifié à la CoBT par courrier recommandé avec accusé de réception, réceptionné par la CoBT le 21 janvier 2019.

L’octroi du permis unique constitue une étape importante (même si non suffisante) dans le développement de cette nouvelle coopérative dont l’objectif est de proposer aux agriculteurs de reprendre leur destin en main en leur donnant l’opportunité de bénéficier de la marge de transformation de leurs betteraves en sucre. En construisant et en exploitant la sucrerie la plus moderne d’Europe au cœur de sa meilleure région betteravière, la CoBT a pour ambition, si son projet se réalise, de produire à partir de 2021 du sucre plus durable, équitable et local.

Les conditions auxquelles est soumis le permis sont en ligne avec ce qui était attendu par la CoBT et permettent à cette dernière de rester dans le planning de la construction de l’usine et le business plan envisagés dans le Prospectus.

Pour rappel, la période de souscription en parts A, B et S du capital de la CoBT est actuellement en cours et reste ouverte jusqu’au 31 janvier 2019. Tous les documents doivent donc être envoyés à la CoBT pour cette date au plus tard.

Pour être complet et afin de répondre aux exigences légales d’information dans ce type d’opération, la CoBT précise qu’en l’absence de recours contre la décision d’octroi du permis (recours qui devrait être déposé dans les 20 jours calendriers à compter de la réception de la décision ou de la date de l’affichage de l’avis annonçant la décision d’octroi dans les communes concernées), le permis sera définitif à la fin du délai de 20 jours susmentionné. En cas de recours, le délai de traitement est de 100 jours (et non 90 jours comme indiqué au point 7.3.3. du Prospectus), sous réserve d’une prorogation possible de maximum 30 jours par l’administration. En cas de recours et de rejet de ce dernier, le permis serait confirmé au cours de la seconde moitié de mai 2019 (plutôt que début mai 2019 comme indiqué dans le Prospectus). Comme pour tout permis, dans ce cas, un recours administratif devant le Conseil d’état resterait possible (mais se limiterait à l’examen de la légalité et non de l’opportunité).

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 18 janvier 2019

LA REPONSE À CINQ QUESTIONS FREQUEMMENT POSEES À CoBT

  1. Jusque quand peut-on renvoyer les documents de souscription ?
Rassembler suffisamment de capital et suffisamment de contrats de fourniture de betteraves constituent deux des conditions essentielles (mais non suffisantes) à la construction de la sucrerie. Il est donc indispensable de franchir cette étape pour pouvoir passer à l’étape suivante, à savoir la concrétisation des négociations des crédits bancaires pour la construction de l’usine.
La période de souscription en parts A, B et S du capital de la CoBT reste ouverte jusqu’au 31 janvier 2019. Tous les documents doivent donc être envoyés à la CoBT pour cette date au plus tard.
  1. Pourquoi investir quand la conjoncture est mauvaise ?

Le prix du sucre en Europe est à un niveau très bas (données les plus récentes de la Commission Européenne : prix de vente moyen de 370 €/t dans l’Union Européenne durant la période octobre 2017-octobre 2018).

Malgré ce prix bas et sur base d’un rendement betteravier attendu de 93 t/ha, le modèle économique de la CoBT (basé sur les hypothèses reprises dans le prospectus) permet d’offrir aux coopérateurs une recette de 3.133,17€/ha, qui est supérieure au coût de production moyen estimé à 2 400 €/ha. Le marché du sucre est cyclique et volatil, comme celui des céréales. Les analystes de la Commission Européenne s’accordent sur le fait que le marché du sucre devrait tendre vers une stabilisation du prix du sucre aux alentours de 400 €/t d’ici 2021(Rapport de la Commission Européenne– page 22, Graph 2.17).
  1. Comment calculer la superficie à planter pour produire son contrat et sur base de quelle richesse ?
La superficie à emblaver peut donc être calculée en divisant le tonnage souscrit (proportionnel aux parts B) par le rendement de référence de 93 t/ha ou par votre rendement personnelsi vous le connaissez.
À titre illustratif, la CoBT considère un rendement de référence de 93 t/ha à 18°Z pour la campagne 2021.
Le prix d’achat de chaque coopérateur variera en fonction de la richesse des betteraves qu’il aura livrées (+/- 9% du prix par degré de richesse en plus ou en moins), sur base de la richesse moyenne des betteraves livrées à la CoBT durant la campagne betteravière considérée. La coopérative achète des tonnes de betteraves entières.
  1. À combien de tonnes s’élève le total des demandes d’affiliation à ce jour?
Le résultat de la souscription sera communiqué officiellement par la CoBT après la clôture de la période de souscription.
Les demandes d’affiliation à la CoBT rentrent tous les jours. Le prospectus ne prévoit toutefois pas de communication à ce sujet pendant la période de souscription.
  1. Que se passe-t-il s’il n’y a pas assez de coopérateurs et que le projet doit s’arrêter ?
Les montants des parts B et S souscrites dans le cadre de l’offre sont versés sur des comptes bloqués et sont ainsi sécurisés car ils ne seront débloqués en faveur de la CoBT que quand la décision de construire l’usine sera prise.
Le mécanisme juridique qui régira ce remboursement sera précisé à ce moment-là (celui-ci devant encore être confirmé).
Dans ce cas précis, la CoBT a l’intention de proposer le remboursement à tous ses coopérateurs des montants investis en parts B et en parts S, ainsi que de l’éventuel « solde disponible » des parts A après déduction des dépenses de projet.

SUCRERIE DE SENEFFE – 7 décembre 2018

INVITATION À TOUS LES COOPERATEURS POTENTIELS :
INTEGRER la CoBT, C’EST MAINTENANT!

7 décembre 2018

Madame, Monsieur,

La CoBT a le plaisir de vous annoncer l’ouverture de son capital à tous les agriculteurs et sympathisants intéressés.

Voici donc venue l’heure de saisir cette opportunité unique de 
reprendre votre destin betteravier en main !

Du 10 décembre 2018 au 31 janvier 2019, la CoBT propose à tous les agriculteurs et sympathisants intéressés par la Sucrerie de Seneffe une offre :

  • en parts sociales A et B, indissociables d’un contrat de livraison de betteraves à la CoBT dont la quantité de betteraves à livrer s’élève à 100 t par part sociale de catégorie B détenue, et
  • en parts sociales S destinées aux investisseurs souhaitant soutenir financièrement la CoBT (indépendamment  ou en complément d’un contrat de livraison de betteraves).

Cette offre fait l’objet d’un Prospectus qui a été approuvé par la FSMA (Autorité des Services et Marchés Financiers) le 7 décembre 2018. Ce Prospectus a pour but de vous informer sur l’opportunité proposée et ses risques. Il faut donc le lire attentivement avant de prendre votre décision d’investir dans la mesure oùinvestir dans les parts sociales de la CoBT comporte des risques, notamment celui, comme dans tout investissement en capital, de perdre une partie ou la totalité des montants investis. Le Prospectus est disponible gratuitement sur le site web de la CoBT en cliquant ICI et peut être demandé par téléphone au +32 47 37 06 85 ou par email à info@cobt.be. Des informations supplémentaires sur cette offre sont également disponibles en cliquant ICI.

La CoBT organise 18 réunions d’information proches de chez vous du 10 au 21 décembre 2018. Ces réunions ont pour but de faire le point sur le développement de la coopérative, mais aussi et surtout de vous expliquer en détail (i) quand, comment et pourquoi investir et fournir des betteraves à la CoBT, ainsi que d’exposer (ii) les risques liés à cet investissement et à ce contrat.

*Les exposés des réunions d’Overijse et Herne seront donnés en néerlandais.

Vous souhaitez en savoir plus ? Vous trouverez plus d’informations sur notre site internet, de même que le bordereau de souscription des parts sociales A, B &   S en cliquant ICI et le contrat de fourniture de betteraves en cliquant ICI.

Un courrier reprenant les informations sur l’offre et un exemplaire de ces deux documents vous parviendra par courrier dans les prochains jours.

Au plaisir de vous rencontrer très nombreux durant les réunions d’information !
Pour la CoBT SCRL,

J.-J. RIGO         D. JONCKHEERE       M. PECQUEREAU         J. de MONTPELLIER
Président           Administrateur             Administrateur                Administrateur

SUCRERIE DE SENEFFE – 13 novembre 2018

Développement de la Sucrerie de Seneffe : bientôt à mi-parcours !

Monter une grande coopérative de transformation et commercialisation de produits agricoles en Belgique est un travail de longue haleine. Lorsque, en septembre 2021, la sucrerie coopérative de Seneffe transformera ses premières betteraves, cinq ans de développement se seront écoulés. À l’heure de prendre la décision de construire la sucrerie, au printemps 2019, la moitié du chemin aura été parcouru.

Le développement se poursuit activement

Vu de l’extérieur, on se demande parfois « si le projet de la sucrerie de Seneffe avance bien, car on n’en entend plus parler ? ». Vu de l’intérieur, c’est une équipe d’agriculteurs, employés et conseillers spécialisés qui s’agite sans répit afin que la sucrerie soit opérationnelle en septembre 2021. Si certaines étapes sont parfois plus lentes et complexes que prévu, le développement se poursuit activement, selon un planning permettant d’atteindre l’objectif fixé.
En effet, après une première phase d’étude de faisabilité qui a duré un an environ, les porteurs de projet sont entrés dans une phase plus concrète de montage du projet (constitution et structuration de la coopérative, conception détaillée de la future usine, préparation du financement, …) dont le point d’orgue sera l’affiliation de l’ensemble des coopérateurs et la réunion des 327 millions d’euros nécessaires à la construction de la sucrerie. Ces opérations doivent en effet être concrétisées pour que la coopérative puisse « commander » la construction de sa sucrerie au printemps 2019.

L’affiliation des coopérateurs est imminente

L’affiliation des coopérateurs sera donc décisive et approche à grands pas. Cela consistera en la souscription et le paiement des parts sociales d’une part, et en la signature du contrat de fourniture des betteraves à livrer à partir de la campagne 2021 d’autre part. C’est en effet ce double engagement formel qui est la clé de voûte du modèle coopératif de la CoBT. Les tenants et aboutissants de la proposition d’affiliation et du contrat de fourniture seront exposés de manière détaillée et interactive à l’ensemble des agriculteurs intéressés dès que la CoBT aura l’autorisation de le faire, au travers de réunions d’information notamment.
L’affiliation des coopérateurs étant une opération financière importante assimilée à une « offre publique en parts sociales », la CoBT est contrainte d’émettre un prospectus (document officiel décrivant l’offre et les risques qu’elle comporte), dont l’approbation dépend de l’autorité belge des services et des marché financiers (FSMA). Cette procédure, bien avancée à l’heure d’écrire ces lignes, devrait aboutir dans les prochaines semaines.

Pour plus d’informations, cliquez ici .

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 05 octobre 2018

L’ACTUALITÉ CoBT EN BREF


CoBT : un prix de la betterave intéressant dans un marché du sucre fluctuant

D’après les dernières prévisions disponibles, le marché du sucre belge et européen tendrait à se rééquilibrer d’ici la fin la campagne 2018/19 (emblavements diminués et rendement plus faible suite à la sécheresse). Cela devrait avoir un impact sur le prix de vente du sucre.
Au prix de vente moyen du sucre de 346 €/t au mois de juillet 2018 dans l’Union Européenne, le plan financier actuel de la CoBT offre à ses betteraviers coopérateurs un prix total de près de 29,8 €/t de betterave (valeur pulpe comprise) pour la campagne 2021/22, qui augmente à 31,5 €/t à partir de la campagne 2022/23 (durant la première campagne, le prix devrait être un peu moins élevé qu’en année « normative » étant donné le rodage de l’usine et la mise en exploitation de la société suite à quatre années de développement sans chiffre d’affaires). Même à ce prix du sucre très bas, la CoBT offre donc à ses coopérateurs une recette permettant de dégager une marge appréciable.

Permis unique : l’enquête publique est terminée
Suite à l’introduction de la demande de permis unique pour la construction de la sucrerie de la CoBT à Seneffe, l’enquête publique a eu lieu, et a pris fin le 17 septembre. Les avis collectés par les cinq communes concernées ainsi que ceux des 17 administrations consultées par les différentes thématiques du projet sont transmis aux deux fonctionnaires wallons en charge du dossier (le fonctionnaire délégué et le fonctionnaire technique) qui prennent la décision définitive d’octroi du permis. Ils se prononceront sur la demande de la CoBT au plus tard le 18 janvier 2019. Aucune décision n’est donc prise à ce jour.
La CoBT considère avec attention les remarques et questions qui lui sont transmises par les différentes instances afin d’y apporter les réponses les plus adéquates, dans le respect de la procédure fixée par le Code du Développement Territorial (CoDT).


Affiliation des coopérateurs : encore un peu de patience

Comme annoncé lors des réunions de juin, les parts A, B et S devront être souscrites d’ici fin 2018. S’agissant d’une opération financière importante, la CoBT travaille d’arrache-pied pour donner à ses candidats coopérateurs les meilleures garanties d’investissement.
Ce travail est soumis à une réglementation européenne stricte, qui nécessite l’approbation de l’Autorité de contrôle des marchés financiers belges, la FSMA. Etant donné la particularité du projet et sa complexité, l’établissement du prospectus relatif à l’offre publique avec la FSMA prend plus de temps que prévu, mais se passe bien. L’heure du dénouement approche, et la CoBT communiquera précisément sur l’affiliation de ses coopérateurs dès qu’elle sera autorisée à la faire.

Coproduits : fort intérêt pour les pulpes et les écumes
Vous avez été sollicités par e-mail à plusieurs reprises durant les derniers jours pour répondre à un sondage permettant de quantifier l’intérêt des candidats coopérateurs pour les pulpes et écumes qui seront produites par la CoBT à partir de septembre 2021. Si vous n’avez pas encore répondu, il est encore temps !
Sur base des réponses actuelles extrapolées à l’ensemble des coopérateurs, votre intérêt pour les écumes et les pulpes surpressées dépasserait l’offre disponible, et votre intérêt pour les pulpes sèches est très important.
Nous répondrons aux différentes questions posées et  communiquerons plus d’info sur les résultats dans notre prochaine newsletter.

Soutien wallon aux coopérateurs : l’administration dans les starting blocks !
Le gouvernement wallon soutient l’engagement financier des agriculteurs wallons dans des coopératives de transformation et de commercialisation de leurs productions à hauteur de 2000 € par exploitation. Cette aide est valable pour la CoBT et a déjà été demandée par ses quatre coopérateurs fondateurs !
L’administration wallonne est en train d’adapter la procédure de demande d’aide, qui pourra désormais être introduite directement par la CoBT au nom de ses coopérateurs (moyennant un mandat) afin de simplifier les démarches administratives, et donc d’accélérer le versement de l’aide aux coopérateurs.

SUCRERIE DE SENEFFE – 04 septembre 2018

VOTRE PROJET DE SUCRERIE COOPERATIVE SE CONCRETISE

LA CONCEPTION ET LES PLANS DE L’USINE SONT TERMINÉS

L’étude détaillée du bureau d’études De Smet Engineers & Contractors (DSEC) a été terminée en août 2018. Tant les choix techniques que l’agencement du site ont été finalisés. Le budget complet, qui intègre notamment le génie civil, l’achat ou la fabrication des équipements et les opérations de montage a été transmis à la CoBT, pour un montant légèrement inférieur aux 303 millions € annoncés en juin 2018. Cette offre doit encore faire l’objet d’une négociation.

LE GOUVERNEMENT WALLON SOUTIENT L’INVESTISSEMENT

La CoBT a été informée le 30 août de l’octroi d’une prime à l’investissement de 7,6 millions € par le gouvernement wallon pour cofinancer la construction de l’usine. Cette aide financière, qui sera payée en plusieurs tranches de 2019 à 2021, est la plus importante des trois subventions que la CoBT a demandées à la Région Wallonne, et dont le montant total s’élève à environ 13 millions €.

LA DEMANDE DE PERMIS UNIQUE EST EN COURS D’ÉVALUATION

La demande de permis unique pour la construction de la sucrerie de Seneffe a été déposée le 13 juillet. Elle a été jugée complète et recevable par les autorités compétentes. L’enquête publique a débuté le 17 août et prendra fin le 17 septembre. Au cours de cette période, le dossier peut être consulté dans les Administrations Communales de Seneffe et des 4 communes environnantes, et des questions et observations peuvent être formulées.

Dans ce cadre et sur base volontaire, la CoBT et la Commune de Seneffe ont organisé conjointement une réunion d’information à l’attention des riverains de Seneffe et des communes voisines de la future sucrerie le 29 août. 80 participants ont été réunis à cette occasion, qui ont pu prendre connaissance des résultats des études d’incidences et poser leurs questions. Cette réunion a été très appréciée par l’ensemble des participants.

La décision d’octroi du permis unique par les fonctionnaires technique et délégué interviendra au plus tard le 18 janvier 2019.

LA SOUSCRIPTION DES BETTERAVIERS SE DÉROULERA CET AUTOMNE

Comme annoncé lors des réunions de juin, les parts A et B (réservées aux betteraviers et couplées aux contrats de livraison) et S (sympathisants) devront être souscrites en 2018.

Cette souscription sera organisée en 4 étapes :

• Dès approbation du prospectus d’émission des parts par la FSMA (autorité de contrôle des marchés financiers), présentation et promotion, via de nouvelles réunions d’informations, de l’offre de parts et du contrat de betteraves ;
• Renvoi des formulaires de souscription avant la date de clôture de l’offre ;
• Dans les 30 jours qui suivent, payement d’un acompte de 25 % ;
• La date de paiement du solde de 75% sera communiquée dès l’approbation du prospectus et du calendrier de l’opération par la FSMA.

Pour rappel, il est toujours possible d’effectuer ou de modifier une déclaration non-liante d’intérêt (qui constituera une priorité d’accès aux parts sociales) en cliquant ici.

En restant à votre disposition pour toute question, nous vous souhaitons une fructueuse récolte 2018.

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 09 août 2018

À LIBRAMONT, ENTHOUSIASME CONFIRMÉ !

Plus de 1 000 visiteurs sont venus échanger sur le stand de la CoBT à la Foire de Libramont. Merci à tous pour votre participation !
Ces rencontres personnalisées ont permis de répondre à de nombreuses questions et de présenter les dernières avancées du projet.
Cet enthousiasme a aussi été confirmé par de nouvelles déclarations non-liante d’intérêt : vous êtes désormais plus de 1830 futurs coopérateurs, et ce n’est pas terminé !

LE 13 JUILLET, LA DEMANDE DE PERMIS UNIQUE DEPOSEE

La demande de permis unique a été introduite auprès des administrations compétentes le 13 juillet. L’enquête publique aura lieu pendant 30 jours à partir du 17 août.


SOUCRIRE ET PAYER, D’ICI LA FIN DE L’ANNEE
 
Comme annoncé lors des réunions de juin, l’entièreté des parts A, B et S devront être réunies fin 2018 pour passer à l’étape suivante du projet.

Avant d’ouvrir la souscription au capital, la CoBT souhaite que ses futurs coopérateurs disposent de l’information la plus récente et la plus précise sur l’opportunité unique qui leur est proposée.
Pour cette raison, la CoBT a décidé d’organiser une nouvelle campagne d’information (réunions, rencontres personnalisées, …) au début de l’automne. Le contrat betteraves y sera notamment proposé.

La levée de fonds sera alors organisée dans la foulée :

  • Renvoi des formulaires de souscription en octobre 2018 ;
  • Dans les 30 jours qui suivent, payement d’un acompte de 25 % sur l’ensemble des parts souscrites ;
  • Pour le 31 décembre 2018 au plus tard, payement du solde de 75 %.

UNE QUESTION, UNE SUGGESTION ?

Contacter-nous en cliquant sur le lien http://www.cobt.be

 

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 05 juillet 2018

Chers Agriculteurs,

Nous tenons tout d’abord à remercier de leur intérêt pour la sucrerie de Seneffe tous les participants aux réunions d’information qui se sont déroulées du 18 au 21 juin à travers la Wallonie betteravière.

Ces séances furent instructives et très fructueuses puisque vous êtes encore plus nombreux à avoir exprimé votre intention de rejoindre la Coopérative des Betteraviers Transformateurs Scrl (CobT) en tant que coopérateurs fournisseurs de betteraves !

En réponse à la demande de nombreux planteurs qui n’ont pas pu se libérer pour assister à l’une de ces 7 réunions d’information et pour vous apporter toutes les réponses aux nombreuses questions posées et les nouvelles informations du projet, la CoBT organise 2 séances complémentaires ouvertes à tous.

À vos agendas !

Mardi 17 juillet à 19h30 à SENEFFE : Espace Culturel de la Samme,      Place Pennes d’Agenais 12
Mardi 24 juillet à 19h30 à CASTEAU: Hôtel Best Western Resort,    Chaussée de Bruxelles 38

Nous vous invitons également à nous rejoindre à la Foire de Libramont sur le stand de la CoBT (92.3 face au ring des concours) du 27 au 30  juillet où les membres de l’équipe de projet seront à votre disposition pour vous apporter des informations additionnelles et répondre à vos questions.

Vous avez été nombreux  à nous questionner sur la possibilité de livrer vous-même vos betteraves à la sucrerie de Seneffe (transport « axe »). Nous vous confirmons qu’elle acceptera tout mode de livraison (transport usine, axe et faux axe) à condition que les betteraves soient déterrées lors du chargement, à la charge de la coopérative.

Vous trouverez via ce lien le dernier article du Betteravier reprenant les informations générales du projet.

N’hésitez pas à vous rendre sur le site www.cobt.be via lequel vous pouvez nous faire parvenir toutes vos questions ou demande d’information complémentaire. Toute nouvelle déclaration d’intention ou modification est encore possible via ce même site dans l’onglet « rejoindre la coopérative »

 

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 15 juin 2018

AVIS À TOUS LES FUTURS COOPERATEURS…. J-3

Madame, Monsieur,

Suite au cycle de réunions d’information organisé durant l’automne 2017 concernant l’étude de faisabilité d’une nouvelle sucrerie coopérative à Seneffe (projet Serres), plus de 1800 agriculteurs ont manifesté leur intérêt à devenir coopérateur-fournisseur de betteraves de cette future sucrerie.

L’heure est venue de vous informer en détail des tenants et aboutissants de la « Coopérative des Betteraviers Transformateurs SCRL » (CoBT en abrégé) qui a été récemment constituée pour exploiter la sucrerie de Seneffe. Le succès du développement de cette coopérative dépend de vous !

C’est pourquoi nous vous invitons à participer aux réunions d’information que nous organisons du 18 au 21 juin à travers la Wallonie betteravière. Ces réunions ont pour objectif de vous informer de l’évolution du projet, et en particulier du fonctionnement de la coopérative et de l’affiliation de ses futurs coopérateurs. À vos agendas !

À vos agendas !

LUNDI 18 JUIN :
20h00 Hôtel Nivelles Sud – Chaussée de Mons 22 à 1400 NIVELLES

MARDI 19 JUIN :
14h00  Espace Senghor – Avenue de la Faculté d’Agronomie 11 à 5030 GEMBLOUX
19h30  Centre Nobel – Rue de la Paix 3 à 4500 HUY

MERCREDI 20 JUIN :
14h00  Moulin de la Hunelle – Rue d’Ath 90 à 7950 CHIEVRES
19h30  Ferme du Reposoir – Chemin des Pilotes à 7540 TOURNAI (KAIN)

JEUDI 21 JUIN :
14h00  Salle du Viaduc (Bonne Chair) – Rue du Vieux Cimetière à 6150 ANDERLUES
19h30  Club Sportif Bertransart – Rue de Philippeville 45 à 6120 HAM-SUR-HEURE

Ces réunions sont destinées à tous les agriculteurs ayant renvoyé une déclaration non-liante d’intérêt, ainsi qu’à tout autre agriculteur ou sympathisant intéressé par le projet.
Nous espérons vous y voir nombreux !

SUCRERIE DE SENEFFE – 23 mai 2018

AVIS À TOUS LES FUTURS COOPERATEURS 

Madame, Monsieur,

Suite au cycle de réunions d’information organisé durant l’automne 2017 concernant l’étude de faisabilité d’une nouvelle sucrerie coopérative à Seneffe (projet Serres), vous avez manifesté votre intérêt à devenir coopérateur-fournisseur de betteraves de cette future sucrerie en nous transmettant une déclaration non-liante d’intention.

Durant les mois qui ont suivi, confortée par l’intérêt de plus de 1800 agriculteurs, l’équipe de projet s’est attelé à constituer la coopérative et à poursuivre le travail de développement de l’usine. Vous en avez probablement pris connaissance à travers des e-mails d’information et des articles de presse.

L’heure est venue de vous informer en détail des tenants et aboutissants de la « Coopérative des Betteraviers Transformateurs SCRL » (CoBT en abrégé) qui a été constituée pour exploiter la sucrerie de Seneffe. Le succès du développement de cette coopérative dépend de vous !

C’est pourquoi nous vous invitons à participer aux réunions d’information que nous organisons du 18 au 21 juin à travers la Wallonie betteravière. Ces réunions ont pour objectif de vous informer de l’évolution du projet, et en particulier du fonctionnement de la coopérative et de l’affiliation de ses futurs coopérateurs…

À vos agendas !

LUNDI 18 JUIN :
20h00 Hôtel Nivelles Sud – Chaussée de Mons 22 à 1400 NIVELLES

MARDI 19 JUIN :
14h00  Espace Senghor – Avenue de la Faculté d’Agronomie 11 à 5030 GEMBLOUX
19h30  Centre Nobel – Rue de la Paix 3 à 4500 HUY

MERCREDI 20 JUIN :
14h00  Moulin de la Hunelle – Rue d’Ath 90 à 7950 CHIEVRES
19h30  Ferme du Reposoir – Chemin des Pilotes à 7540 TOURNAI (KAIN)

JEUDI 21 JUIN :
14h00  Salle du Viaduc (Bonne Chair) – Rue du Vieux Cimetière à 6150 ANDERLUES
19h30  Club Sportif Bertransart – Rue de Philippeville 45 à 6120 HAM-SUR-HEURE

Ces réunions sont destinées à tous les agriculteurs ayant renvoyé une déclaration non-liante d’intérêt, ainsi qu’à tout autre agriculteur ou sympathisant intéressé par le projet.
Nous espérons vous y voir nombreux !

Pour plus d’informations, cliquez ici .

Pour la CoBT SCRL,
J.-J. RIGO         D. JONCKHEERE       M. PECQUEREAU         J. de MONTPELLIER
Président           Administrateur             Administrateur                Administrateur

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 13 avril 2018

Bienvenue à la CoBT !

La société coopérative destinée à construire et à exploiter la sucrerie de Seneffe a été constituée. Désormais, ne dites plus « Projet Serres » mais « Coopérative des Betteraviers Transformateurs SCRL » (CoBT en abrégé) !

Majoritairement composé de betteraviers, son actionnariat comprendra également les éventuels actionnaires institutionnels (tels que la SRIW) et stratégiques. Il sera également ouvert  à des actionnaires « sympathisants ».

L’objectif de cette structure unique est d’offrir à ses coopérateurs une gouvernance transparente, simple et efficace. Avec en ligne de mire un invariable objectif : offrir aux betteraviers coopérateurs la meilleure rémunération possible pour leurs betteraves.

Pour plus d’infos sur le schéma de participation dans la CoBT, cliquez ici.

Organiser la CoBT

Durant les prochains mois, les différentes règles de fonctionnement de la coopérative seront précisées à travers des conventions de coopérateurs, contrats d’achat des betteraves, etc.

Avant d’accueillir les 1800 futurs coopérateurs, la CoBT est également tenue de publier un prospectus officiel pour se conformer aux exigences légales de la FSMA (autorité belge des services et marchés financiers). Ce prospectus permettra à tous les futurs coopérateurs de juger précisément le risque qu’ils prendront en saisissant l’opportunité unique de devenir coopérateurs de la CoBT. Ce travail est en cours.

Informer sur la CoBT

Des rencontres seront organisées à travers toute la région de production future à la fin du printemps afin d’expliquer en détail tous les tenants et aboutissants de la CoBT à ses futurs coopérateurs. Le calendrier de ces réunions d’information sera proposé dans une prochaine newsletter.
Dans la foulée, dès que les conditions seront remplies, l’adhésion et la souscription au capital seront lancées.

Visiter le site web de la CoBT

La CoBT vient de mettre en ligne son nouveau site web, qui sera alimenté de plus en plus fréquemment afin de vous informer au mieux. Cliquez ici pour le découvrir !

Il est par ailleurs toujours possible d’effectuer ou de modifier une déclaration non liante d’intérêt comme futur coopérateur de la CoBT en cliquant ici.

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 26 mars 2018

Du minimum au maximum

Bien que le tonnage minimum (1 400 000 t nettes) confirmant la volonté massive des agriculteurs de s’investir dans la Sucrerie de Seneffe ait été largement dépassé, l’objectif maximum actuellement souhaité (1 600 000 t nettes) ne l’est pas encore.

Il est toujours possible d’effectuer ou de modifier une déclaration non liante d’intérêt en cliquant  ici.

En route vers le permis unique

La procédure relative à la demande de permis unique pour la construction et l’exploitation de la sucrerie de Seneffe a officiellement débuté !

En effet, la Réunion d’information préalable au public (RIP) a eu lieu le 21 mars à 19h à Seneffe. Elle a rassemblé environ 150 riverains et autres personnes intéressées par la sucrerie. La présentation du projet a été suivie d’un échange questions-réponses intéressant qui a permis d’enrichir le débat, dans une atmosphère très constructive.

La demande de permis devrait être déposée en juillet 2018.

L’usine en 3D

L’étude décrivant avec précision le design de la future usine avance bien.

La première vue en trois dimensions (encore provisoire) permet déjà de voir la disposition des installations. On y observe notamment :

  • l’entrée matières premières par le nord-est, suivie de la réception et  de la cour à betteraves (circulaire) ;
  • la tour de diffusion et le cœur de l’usine au centre du terrain ;
  • les deux silos de stockage du sucre au nord-ouest.

Pour la vue détaillée avec explications, cliquez ici.

Les bassins de décantation seront situés sur un terrain adjacent.

Et la coopérative ?

Notre prochain e-mail d’information sera consacré à la constitution de la société coopérative, son fonctionnement et les échéances pratiques à venir !

 

SUCRERIE DE SENEFFE – 01 février 2018

Il est toujours possible de déclarer son intérêt

Le tonnage betteravier minimum nécessaire à la réalisation d’une campagne de 100 jours (1 400 000 t nettes, soit 1 500 000 t brutes) a été dépassé en décembre, mais il est souhaitable de monter jusqu’à 115 jours (1 600 000 t nettes).
Il est donc toujours possible d’effectuer ou de modifier une déclaration non liante d’intérêt en cliquant ici.

Vérification des données personnelles

Si vous n’avez pas reçu d’accusé de réception suite à l’envoi de votre déclaration par e-mail ou par courrier, merci de le signaler le plus rapidement possible par e-mail à l’adresse sucrerieserres@innovity.net.

Constitution de la coopérative

Les démarches de constitution de la future coopérative ont été initiées et devraient aboutir en février.
L’importance des règlements à respecter et à mettre en place pour assurer le bon fonctionnement et la bonne gouvernance de la coopérative implique des démarches administratives conséquentes qui durent plusieurs mois. Cela passe notamment par l’émission d’un prospectus approuvé par l’autorité des services et marchés financiers (FSMA).
La coopérative devrait donc être prête à affilier ses futurs coopérateurs et à émettre leurs parts au printemps. Des réunions d’information expliquant en détail le fonctionnement de la coopérative seront alors organisées à l’attention des futurs coopérateurs.
Le payement des parts sera effectué en deux phases selon le timing estimé suivant :

  • Printemps 2018 : acompte à l’affiliation (part A à 2000 € + 3 à 5€/t des parts B) ;
  • Fin 2018 : solde.

Les banques CBC et Crélan supportent le projet et sont ouvertes aux demandes de crédit de leurs clients. Il est conseillé aux futurs coopérateurs intéressés de prendre contact avec leur agent pour de plus amples informations.

Un plus grand terrain pour accueillir l’usine

En concertation avec IDEA (Intercommunale de développement économique du Cœur de Hainaut), un nouveau site a été retenu, toujours situé sur la commune de Seneffe, à 5 km du site initial. Ce dernier présentait deux faiblesses, à savoir la difficulté, relevée par le Fonctionnaire Délégué, d’y aménager à proximité immédiate les bassins de décantation en zone agricole d’intérêt paysager et d’autre part un accès au terrain trop proche de l’entrée du zoning de Seneffe-Manage qui ne permettait pas de tamponner efficacement les flux de pointe en approvisionnements eu égard à la spécificité du projet Serres.
Le nouveau site, situé sur le zoning industriel de Feluy (commune de Seneffe), présente une situation beaucoup plus favorable sur plusieurs aspects :

  • Plus grand, il offre 14 ha pour l’usine et 10 ha adjacents pour les bassins de décantation, le tout en zone industrielle ;
  • Il est à proximité immédiate de la canalisation Fluxys de gaz à haute pression, qui est nécessaire pour l’optimisation énergétique de la sucrerie ;
  • Son accessibilité est plus directe.

En route vers la construction

Les démarches officielles concernant l’étude d’incidence sur l’environnement et la demande de permis unique sur le terrain retenu ont débuté, en partenariat avec un bureau d’études spécialisé (ABV Development).
Par ailleurs, la préparation des plans et les choix des équipements par l’ensemblier De Smet Engineers & Contractors se poursuivent intensément. Des optimisations techniques supplémentaires permettront à la sucrerie de répondre encore mieux aux défis énergétiques et environnementaux.
En pratique, le planning devrait être le suivant :

  • Obtention du permis unique entre mars et août 2019 ;
  • Fin de la construction (phase de test inclue) deux ans après l’obtention du permis, soit entre mars août 2021 ;
  • Début de la 1e campagne en septembre 2021 !

Le financement de l’usine est en bonne voieLes discussions constructives avec les partenaires financiers potentiels sont en cours. Ici aussi, le processus durera plusieurs mois, car l’enjeu est de taille !

  • Du côté des prêteurs, les contacts avec la BEI (Banque Européenne d’Investissement) sont encourageants. Les quatre grandes banques commerciales belges (Belfius, BNP Paribas-Fortis, CBC, ING) ont également marqué un intérêt pour le projet.
  • Du côté des actionnaires qui complèteront le capital apporté par les planteurs, des discussions ont été entamées  avec la SRIW (Société Régionale d’Investissement de Wallonie).

Nous continuerons à vous informer régulièrement du montage du projet via Le Betteravier et des newsletters.

Infos et contact en cliquant ici.