Organisation

La CoBT compte 1 600 coopérateurs, parmi lesquels on distingue 1 400 agriculteurs betteraviers (titulaires des actions de catégories A, B, C et parfois S) et 200 sympathisants (titulaires des actions de catégorie S uniquement).

Ces 1 600 coopérateurs sont organisés en 7 cercles de membres, qui fonctionnent comme des sections locales de l’Assemblée générale, afin d’assurer une plus grande proximité entre la coopérative et ses membres. Chaque coopérateur dispose d’un droit de vote identique dans son cercle de membres.

En leur sein, les cercles de membres élisent des délégués pour les représenter à l’Assemblée générale (un délégué par tranche de 30 membres). Chaque cercle élit aussi, parmi ses délégués, un administrateur.

L’Assemblée générale est actuellement composée de 54 délégués. Le Conseil d’administration, quant à lui, compte 7 membres.

Figure 1 : Schéma de gouvernance actuel de la CoBT.

Lorsque, dans les prochains mois, les partenaires stratégiques et financiers pressentis seront devenus coopérateurs (actions de catégorie F) de la CoBT, ils intégreront  l’Assemblée générale et désigneront un ou deux membres au Conseil d’administration. Ce dernier peut compter maximum 11 membres dont au moins 60 % doivent être des agriculteurs.

Un Comité d’audit ainsi qu’un Comité de nomination et de rémunération seront également instaurés par le Conseil d’administration.

L’équipe de développement de la CoBT est actuellement composée de trois employés. Elle travaille au quotidien avec trois membres du cabinet de conseil Innovity, qui accompagne le développement du projet depuis 2016.

D’ici 2023, la CoBT prévoit le recrutement d’une centaine de collaborateurs permanents pour assurer le fonctionnement de la coopérative et de la sucrerie de Seneffe.